Eeva Rönkä

 
 

Finlande
Finland


Silent Pieces

Collection de chapeaux

La broderie est au centre de la variation de sept couvre-chefs. À travers cette technique, la créatrice fait l’expérience du temps. Le caractère méditatif du travail s’accompagne d’une activité spirituelle en dehors des contraintes de la production en série. Chaque accessoire de tête est unique et désigne un cheminement silencieux.

L’austérité apparente de la collection se fond dans les entrelacs de fils que la styliste a patiemment constitués. Elle donne une perspective contemporaine à cette méthode séculaire en composant les motifs intuitivement selon son humeur. Le noir est la couleur principale de la collection ; il est parfois rehaussé de blanc et de brun sur des tissus souples en viscose et en soie. En accumulant les fils à bords frangés et les cristaux incrustés, elle élabore un jeu subtil en ton sur ton qui se découvre en deuxième lecture, s’amusant du paradoxe d’un camouflage décoratif. La plupart des chapeaux se nouent autour de la tête grâce à un ingénieux système de lanières. Ils sont ajustables et peuvent se porter de différentes façons à l’instar d’une capuche ou d’une grande visière qui devient foulard. Une autre pièce de tissu s’ajuste comme un turban ou un bonnet, selon qu’on l’enroule ou utilise une pince pour la serrer.

Les étoffes encadrent le visage pour créer des coiffes ornementales, car au-delà de leur fonctionnalité, elles déterminent une allure et un port de tête que seul l’accessoire apporte.

Texte : Magalie Guérin

Silent Pieces

Collection of hats

Embroidery is at the centre of these seven variations on headwear. Through this technique, the designer creates the experience of time. The meditative character of this work is accompanied with a spiritual activity removed from the constraints of mass production. Each accessory is unique and indicates a silent progression.

The collection’s apparent austerity merges into the interlacing of threads which the stylist has carefully established. She adds a contemporary perspective to this secular method by composing the patterns intuitively according to her humour. The collection’s principle colour is black; it is sometimes lifted by white and brown upon supple fabrics in viscose and silk. Accumulating the threads of the fringed brims and their encrusted crystals, she develops a subtle tone upon tone design which is revealed in a second reading, playing with the paradox of a decorative camouflage. Most of the hats are tied around the head thanks to an ingenious system of straps. They are adjustable and can be worn in different fashions, just like a hood or a large peak which becomes a headscarf. Another piece of fabric can be adjusted like a turban or a bonnet, according to whether it is rolled up or a clip is used to tighten it.

The fabrics frame the face creating ornamental coifs since, beyond their functionality, they determine an appearance and a way of carrying one’s head for which the accessory alone is responsible.